amiante paris

Le Diagnostic amiante , ce qu’il faut savoir

L’exposition à l’amiante présente d’énormes risques pour la santé et la sécurité qui doivent être gérés ou éliminés, le plus rapidement possible. Si votre bâtiment nécessite un repérage de l’amiante, le processus d’inspection sera mené par une société de conseil en hygiène industrielle. En fonction de ce que l’inspection révèle, il peut être nécessaire de retirer l’amiante en toute sécurité ou de le gérer sur place. L’entreprise d’inspection doit également être indépendante de toute entreprise engagée pour effectuer des travaux de désamiantage.

Le diagnostic amiante est un diagnostic immobilier faisant partie des diagnostics immobiliers obligatoires avant la vente ou la location d’un bien immobilier. C’est également une technique qui fait partie des expertises immobilières que le propriétaire doit opérer avant la vente ou la location d’un bien mais aussi avant les travaux. On parle alors d’amiante avant travaux ou d’amiante avant démolition. Effectivement il faut signaler la présence d’amiante avant démolition également pas seulement avant les travaux dans un logement. Ce diagnostic immobilier fait état de la présence de ce matériau dangereux pour l’être humain. Cette examen doit apparaître dans un dossier que l’on appelle le dossier de diagnostic technique comme le dpe (le dpe est le diagnostic de performance énergétique), qui est une expertise des immeubles ou des logements que le propriétaire doit mettre à disposition des futurs acquéreurs ou locataires. Il est ici question de la santé. Pour toute invitation il y a l’obligation de remettre ce document que ce soit un immeuble un appartement aucun contrat habitation que ce soit. On parle aussi souvent de dta. Lors d’un dta, le diagnostiqueur indique la présence ou l’absence de ce matériau dangereux pour la santé dans la surface privative dans le bâtiment. Un immeuble contenant ce matériau doit être signalé.

Chaque diagnostic immobilier à sa propre durée de validité. La durée de validité du diagnostic amiante doit être vérifié au préalable. De cette manière le diagnostiqueur immobilier pourra déclarer conforme le logement et l’indiquer sur le contrat.

Il existe un certain nombre de diagnostics obligatoires avant une vente une location. Vous devez vous référer à la liste de ses diagnostics. La liste est disponible sur de nombreux sites internet. Dans la liste des produits dangereux des produits spécialement nocif on retrouve également le plombs. On parlera alors de diagnostic plomb ou CREP.

Le processus de repérage amiante (DTA)

Ce test est une obligation selon la loi. En effet la loi française oblige la propriétaire a opéré ce diagnostic dans la surface privative dans le bâtiment ou tout simplement besoin de logement dans toutes les communes de France. Le prix est souvent indiqué sur le site des professionnels certifié dans la réalisation des diagnostics immobiliers. Le prix peut varier mais reste dans une fourchette relativement stable.
Avant de commencer toute rénovation, travaux, démolition, élimination de l’amiante ou toute autre activité susceptible d’avoir un impact sur des matériaux suspects, une évaluation sur place doit être effectuée par un professionnel certifié de l’inspection de l’amiante. Cette inspection est requise par la loi. L’entreprise d’inspection de l’amiante doit pouvoir justifier d’une expérience suffisante, d’une licence et d’une couverture d’assurance responsabilité professionnelle adéquate pour les services de tests environnementaux. Sans assurance responsabilité professionnelle, le propriétaire n’aura aucun recours en cas de dommages dus à des erreurs de jugement ou d’opinion professionnelle, qui sont toutes hors de portée de l’assurance responsabilité générale de l’entrepreneur.

Le processus du repérage de l’amiante comprend

Une inspection visuelle approfondie de l’espace du bâtiment concerné.
Inventaire des matériaux suspects
l’extraction d’échantillons en vrac
Analyse en laboratoire
Recommandations
Rapport d’enquête
Diverses réglementations stipulent qu’un nombre spécifique d’échantillons doit être prélevé sur chaque type de matériau. On peut se demander pourquoi il faut plus d’un échantillon de chaque type. Une analogie simpliste est la « théorie du biscuit aux pépites de chocolat » : vous prenez une bouchée du biscuit, mais vous pouvez ou non obtenir une pépite de chocolat. Pour les matériaux contenant de l’amiante, cela est dû au processus de fabrication des matériaux ainsi qu’aux limites des méthodes d’analyse. Il est essentiel de faire appel à une société d’inspection réellement qualifiée, expérimentée et indépendante.

Pour de nombreux projets, une inspection (dta) sur place peut prendre quelques heures seulement ou, pour les grands bâtiments, plusieurs jours. L’inspecteur devra avoir un accès complet à toutes les pièces et à tous les espaces du bâtiment, ou bien des visites répétées sur place peuvent être nécessaires. Après le travail sur le site, l’analyse standard en laboratoire prend généralement de 3 à 10 jours, avec des délais d’exécution rapides ou d’urgence moyennant des frais supplémentaires substantiels.

Sans procéder à une démolition importante pendant l’inspection, il est toujours possible que des matériaux suspects ou dangereux pour la santé cachés soient présents dans les murs, les sols, les plafonds ou les espaces mécaniques fermés (toutes les surfaces privatives). Il faut en tenir compte au moment de planifier les travaux d’assainissement ou de démolition, s’il y a lieu.

Un aspect qui est souvent négligé lors de la planification des inspections est la réparation des emplacements d’échantillonnage. Dans le cadre de l’inspection, de petits morceaux de matériaux doivent être extraits du bâtiment. Il s’agit généralement de ½ » à 1″ carré de matériau par échantillon. Cela peut entraîner des problèmes esthétiques, au minimum, jusqu’à des problèmes importants de l’enveloppe du bâtiment dans le cas des produits d’étanchéité extérieurs et des produits de toiture.

Quels types de matériaux sont suspects et nécessitent un échantillonnage ?


L’amiante était utilisé dans des centaines de matériaux de construction différents, par exemple, les carreaux de sol, les adhésifs, les carreaux de plafond, le plâtre, les papiers feutres, les plaques de plâtre et les composés de joints, les coulis, les calfeutrages et les vitrages, les ignifuges, les isolants thermiques, les revêtements, les toitures et bien d’autres produits. Bien que certains types d’amiante aient été interdits dans les matériaux de construction, on peut encore acheter aujourd’hui des produits contenant de l’amiante.

Un rapport professionnel complet est indispensable à la suite de l’inspection. Parfois, l’élimination de l’amiante peut être nécessaire ; toutefois, si le matériau est en bon état, il est souvent géré en toute sécurité sur place. Dans le prochain blog, nous aborderons les options d’élimination de l’amiante et l’obtention de propositions d’entrepreneurs qualifiés en désamiantage.

Les inspections de l’amiante sont axées sur les détails et nécessitent un accès au site, une extraction correcte des échantillons, ainsi qu’une documentation et des rapports détaillés.